The famous private detectives, private investigators in France, UK & USA

Les détectives privés célèbres de France et d'ailleurs ...

Fiction ou Réalité ?

En regard de la loi 78-17 du 6 Janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux données personnelles vous concernant.

Contactez : detectiveliotard@gmail.com 

 

 

Statue de bronze à Bratislava

 

A

B

C

D

E

F

G

H

i

J                                    K                                  L

A - Guy Marchand alias Nestor Burma, très proche de la réalité sur certains aspects humoristiques du personnage mais s'en éloigne très vite sur les méthodes et les moyens.

B - Roger Borniche, célèbre inspecteur de Police français au palmarès de 567 arrestations ( sans arme ), exercera comme Détective Privé à Paris, aujourd'hui écrivain aux USA..

C - Stacy Keach  alias Mike Hammer, le stéréotype cinématographique du détective privé américain.

D - Antony Pellicano, véritable détective privé à Los Angeles " le détective des stars " ... aux méthodes peu scrupuleuses, inculpé de 110 chefs d'accusation en 2008, purge une peine de 15 ans de prison.

E - Allan Pinkerton, fonde en 1850 sa première agence de détectives privés à Chicago, sa renommée est telle qu'après sa mort, son nom devint un terme argotique désignant les "détectives privés".

F - Thierry Lhermitte  alias François Manéri  dans le film "Une affaire privée" , un détective privé "désabusé" sur un dossier difficile ... quelques collègues se reconnaîtrons dans le personnage !

G - Vidocq : voleur, escroc, bagnard, militaire, indic, voyou, chef de la Brigade de Sûreté de Paris et fondera en 1833 la première agence de détectives privés en France, tout un programme ...

H - Roland Agret n'est pas officiellement un détective privé mais nous pouvons retenir son sens de l'investigation et sa détermination pour combattre les erreurs judiciaires.

I - Berta Bertignol, "Humour décalé"  voir la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=EPB0guIYpCs

J - Jason Issacs alias Jackson Brodie, depuis le 20 janvier sur France 3, scénario TV loin de la réalité mais le personnage est intéressant avec ses défauts / qualités et ses contrariétés de détective.

K - Maxime alias Jean Luc Bideau dans la série " détectives " sur France 2 : infractions et délits en tous genres, du grand n'importe quoi, dommage pour l'image de la profession ...

L - David Sullivan décédé en 2013 a laissé tomber le lycée pour devenir le manager d’un groupe de rock à Mexico. Il a vécu dans une réserve sioux avec un médecin indigène nommé Crow Dog. Il a construit un radar militaire dans la Libye de Kadhafi, a confronté un trafiquant de drogues brésilien renommé dans les favelas de Rio, a castré des taureaux en Bolivie. Hommage à David Sullivan, le détective infiltrateur de sectes.

 

      Accroupi, le regard concentré, tendu vers sa proie, le détective privé en chasse se veut discret…

     Ce personnage peint par Jean Le Gac s’étale sur un mur entier de la place Fréhel 

     La fresque date de 1986.

     Vous trouverez ce détective privé à l’intersection des rues de Belleville et Julien-Lacroix.

 

 

Détective Privé, le Mythe

S'il est une figure indissociable du roman noir, c'est bien celle du Détective Privé. Mais est-on sûr de bien connaître qui se cache sous le cuir usé, l'imper au col relevé, derrière la flasque de bourbon, la moue désabusée et qui manie aussi bien l'ironie mordante que l'humour cynique ... ( l'amicale d'AUDIARD, Paname Paname ! )

Détective Privé, une Figure a Part

Le roman policier, qu'il soit polar noir, roman à énigmes, thriller sanglant, a véhiculé bien des personnages et héros, récurrents ou météoriques, parmi lesquels la figure emblématique du Privé.

Il faut donc d'abord trier le bon grain de l'ivraie (devrais-je dire l'ivresse pour ces héros souvent imbibés).

Tordons donc tout de suite le coup à des rapprochements coupables et des similitudes pouvant faire passer un détective privé pour ce qu'il n'est surtout pas ( et pourquoi pas ? ).
Un Privé, par essence même, n'est pas un Flic (même s'il lui est parfois arrivé dans le passé d'avoir exercé cette profession).

A ce titre il n'a pas à s'enfermer dans le carcan de la hiérarchie et dispose donc de plus ( ou moins ) de libertés dans ses actes, quitte à franchir malgré lui et toute mesure gardée la ligne blanche ( à l'insu de sa volonté ). Ce n'est pas non plus l'amateur éclairé (ou pas) qui se voit embringué dans une histoire qui le dépasse mais qui déploie toutes ses qualités pour en démêler les fils. C'est encore moins le journaliste investigateur, hâbleur, roublard et avide du scoop, même si sa démarche peut parfois présenter des similitudes avec celle du Privé, simple similitude et de loin ... car le journaliste d'investigation est et restera un Charognard sans scrupule alors que le Détective sera toujours au service de la Vérité et de la Justice.

Le Privé, un Passeur, un Antihéros

Dans les vrais romans noirs, le Détective est souvent un "pont" entre réalité et fiction. Le gros Dur au cœur d'artichaut n'est pas une simple figure rhétorique.

  Dur, il l'est et le restera :

Ancré dans le tangible et dans des sociétés ou communautés le plus souvent violentes et marginales, il est obligé de jouer des poings, de remettre en cause l'ordre établi. Il devient ainsi le catalyseur de situations de crises dans leur expression la plus concrète. Il garde un pied dans la réalité sociale des communautés qu'il traverse, soit pour mieux dénoncer leurs travers et leurs vices, corruption, violence, avidité, soit pour mieux la combattre au service de la vérité. Son rôle de "critique social" est ainsi exacerbé même s'il ne se fait que peu d'illusions sur la réussite de son entreprise.

  Cœur d'artichaut, toujours :

Le Privé sait aussi garder sa part de romantisme, car aussi dure que soit la réalité il a besoin de cet échappatoire pour supporter son quotidien. Qu'il le trouve au fond d'une bouteille de Chivas ou dans le fond d'un vieux Côte du Rhône plus ou moins respectable, il fait parfois jouer cette soupape de sécurité sans laquelle il ne serait qu'une brute de plus, de celles qu'il veut combattre sans répit.
Car peu importe la résolution d'une énigme (pour laquelle il est tout de même payé in fine), l'essentiel est ailleurs, dans ces tranches de vie, intenses, dures, extatiques parfois, qui finissent par construire une personnalité complexe, attachante, sensible, vulnérable. Certes, il paie parfois cette dualité au prix fort, celui d'une innocence perdue, d'une carapace interdisant toute relation durable. Son cynisme et sa lassitude récurrents, son regard désabusé sur le monde le privent sûrement de joies simples et vraies, mais est-ce là son destin ?

Schizophrène peut-être, fou jamais, lucide toujours, généreux par essence, redresseur de tort par vocation. Le Détective n'est pas un anti-héros pour rien !

 Le Privé fait du Cinéma

S'il est bien une relation privilégiée entre la littérature et le cinéma, c'est bien celle qu'entretient le Privé avec le 7ème Art.
La recette idéale pour un bon polar :

>  - Prenez un acteur si possible à la mâchoire carrée et l'œil sombre.

>  - Affublez le d'un imper à col relevé et d'un cigare.

>  - Dotez le d'une capacité non négligeable à tomber les filles au petit déjeuner.

>  - Offrez lui la faculté de se relever en époussetant le dit imper après une soirée arrosée à l'eau minérale.

>  - N'oubliez surtout pas le tarif de ses honoraires.

>  - Présentez lui une femme à tomber par terre (suivant les goûts, elle pourra être blonde glaciale, brune incendiaire, rousse volcanique, ingénue perverse, garce au cœur tendre, voire mère de famille, mais toujours dotée de charmes à damner le plus pieux des détectives, bien que privé et religion ne fassent jamais bon ménage).

 

Venez boire un verre chez  " Evans & Peel Detective Agency "

Métro : Earl'sCourt / 310c Earl's Court Rd, London SW5 9AQ

www.evansandpeel.com

 

Faîtes une pause au DETECTIVE HOTEL

 GPS position : longitude 0° 12' 16" - latitude : 49° 42' 23"

 

www.detectivehotel.com

 

 

" Le Corbeau "

Il y avait en Thessalie une jeune fille nommée Coronis, sa beauté était si parfaite qu'Apollon s'en éprit.
Mais, fait étrange, elle ne répondit pas longtemps à la passion de son amant divin et lui préféra un simple mortel.
Elle ne se dit pas qu'Apollon, le dieu de la VERITE, qui ne ment jamais, ne peut être lui-même trompé.
 
Coronis fut assez étourdie pour espérer qu'il n'apprendrait jamais son infidélité.
C'est le corbeau, l'oiseau consacré au dieu et dont le plumage était alors d'une blancheur de neige qui en rapporta la nouvelle.
Apollon fut alors pris d'une rage furieuse et avec cette injustice flagrante dont les dieux faisaient habituellement preuve lorsqu'ils étaient irrités :
il punit le messager fidèle en teignant ses plumes en noir.
 
*****
Le Corbeau était un animal sacré chez les gaulois, et dans les mythologies germanique et nordique, il est symbolisé par Hugin ( Esprit ) et Munin ( Mémoire ), les deux compagnons d'Odhinn.
Ces deux corbeaux sont à la fois des messagers et les envoyés d'Odhinn sur terre.
Ces deux corbeaux survolent la terre du milieu chaque jour et chaque soir ils rapportent à Odhinn ce qu'ils ont VU et ENTENDU
 
*****
En Afrique Noire, il possède un rôle de guide et d'esprit protecteur, puisqu'il prévient les hommes des dangers qui les menacent